Trier par :

Qu’est-ce que le bois de chauffage ?

14/08/2018

Le bois de chauffage (ou bois d’énergie) correspond à un type de bois utilisé pour le chauffage domestique. Il s’agit d’une méthode ancestrale, très appréciée en France : près d’un foyer sur quatre en est équipé. Focus sur ce chauffage authentique, ses spécificités, et nos conseils pour bien le manier.

Les propriétés du bois pour le chauffage

C’est bien connu, le bois est une matière idéale pour se chauffer. La chaudière à bois est de plus en plus utilisée pour remplacer les équipements de chauffage classique. Elle permet d’améliorer considérablement les performances de son chauffage, et reste une technique très économique, puisqu’elle peut aisément devenir l’unique source de chauffage de votre logement. Mais comment obtenir un chauffage optimal dans son foyer ?

Quel bois faut-il choisir pour son chauffage ?

Pour bien réussir son chauffage au bois il est important de savoir quel bois sélectionner. En effet, certains critères sont à respecter pour obtenir un chauffage au bois efficace et sans risques. On peut distinguer les types de bois en deux catégories, en fonction de leur utilisation : dans un premier temps le bois dit “dur”. Il désigne généralement les arbres de type feuillus, comme par exemple, le hêtre, le charme ou encore le chêne. Son utilisation est très pratique car sa densité importante lui permet de brûler pendant une longue période. En chauffage domestique, le bois dur est donc l’option la plus confortable.

À l’inverse, le bois “mou” ou tendre est issu d’arbres résineux : le sapin, le cèdre, l’épicéa, etc. Ce type de bois a l’avantage de prendre feu très rapidement, mais il dispose de qualités calorifiques pauvres. Il est donc généralement utilisé pour les allumes feu, qui permettent de faire démarrer un feu rapidement. Par conséquent, le bois tendre et le bois dur se complètent dans une utilisation optimale.

Ne pas négliger l’humidité

Il faut accorder une grande attention à la qualité du bois, en particulier à son taux d’humidité. C’est elle qui va déterminer le pouvoir chauffant du bois. On mesure ainsi leur rendement. En effet, plus un bois est humide et moins il produira de chaleur. C’est pourquoi, après avoir été collectés, les bois de chauffage sont entreposés pour assurer leur séchage, parfois pendant plusieurs années. C’est ainsi que les bois de chauffage vendus dans le commerce, ont un taux d’humidité inférieur à 20 %. Encore moins pour les bois vendus sous forme de granulés (ou pellets) dont le taux d’humidité n’excède pas les 10 %

Un chauffage économique et écologique

L’utilisation du bois de chauffage présente aussi l’avantage du prix. Il reste l’une des méthodes de chauffage domestique la moins chère car le bois est le combustible le moins cher sur le marché. Si l’on rapporte l’efficacité du chauffage au bois à l’énergie qu’il produit, on estime son prix à environ 0,05 euros par kilowatt-heure (contre 0,13 kWh pour l’électricité, par exemple.). Un écart important qui explique l’attrait pour cette technique. Le prix dépend bien sûr du mode de conditionnement du bois (pellets ou bûches) et de sa qualité, mais il reste toutefois bien moins cher.

Le chauffage au bois est également la méthode de chauffage domestique la moins néfaste pour l’environnement. Si le bois ne contient pas d’additifs, le CO2 rejeté lors de sa combustion peut, en effet, être réabsorbé naturellement par les végétaux. Certaines particules naturelles peuvent, bien sûr, polluer l’atmosphère mais de manière bien moins importante que la pollution engrangée par la production d’électricité. Pour toutes ces raisons, le bois de chauffage est une option de choix pour son domicile.

Quel bois de chauffage choisir ?

Comme vous devez le savoir, il existe plusieurs marques de bois de chauffage qui vous sont proposé. Mais comment faire la différence entre les bois de chauffage et comment le choisir.  Les experts Gruchy vous propose un article avec plusieurs conseils pour bien choisir son bois de chauffage en fonction de sa consommation de bois.