Les critères écologiques de votre bois de chauffage ?

Catégorie(s) : Bois de Chauffage
14/08/2018

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bois de chauffage est bien meilleur que le fioul, du moins, côté bilan énergétique. Si l’on se base sur cette seule donnée, le bois est meilleur pour l’environnement de plus, sa combustion ne dégage quasiment pas de soufre. Néanmoins, le bois a également un impact considérable sur la pollution atmosphérique. Et pour cause, poêles, cheminées et chaudières à bois dégagent entre 5 et 10 000 fois plus de polluants chimiques dangereux pour la santé.

Le chauffage au bois : source de la pollution atmosphérique en Île-de-France

Malgré le fait que le chauffage au bois soit particulièrement économique, la pollution qu’il engendre est tout aussi importante. En 2015, on a atteint des seuils de pollution critique en Île de France. Cette année, 1,6 million de Franciliens ont été exposés à des niveaux de pollution bien supérieurs aux seuils règlementaires pour le dioxyde d’azote et 300 000 à des particules fines. En raison du danger que représentait l’utilisation du chauffage utilisant le bois de chauffage comme combustible, les autorités locales ont même pensé à interdire l’usage des feux de cheminée. Mais le projet n’a pas abouti. En Île-de-France, les feux de cheminée engendrent 28% des émissions de particules fines. Et en hiver, ce taux peut atteindre les 50%.

Les polluants du bois et les effets potentiels sur la santé

En hiver, dans les grandes agglomérations, plus de 50% de la pollution au carbone hivernal serait dus à la combustion de biomasse (feux de cheminée, feux de bois…). À partir d’un certain seuil, les polluants issus de la combustion des bûches de bois peuvent avoir des conséquences relativement importantes sur la santé :

  • Monoxyde de carbone : la combustion du bois produit évidemment du monoxyde de carbone. Une intoxication à ce gaz peut entrainer des maux de tête, des nausées, des étourdissements et même une aggravation de l’angine chez les personnes présentant des problèmes cardiaques ;
  • Composés organiques volatils : ils entrainent des irritations et maux respiratoires, ils augmentent également les risques de cancer ;
  • Particules fines : la combustion du bois de chauffage engendre une grande émission de particules fines, or, ces particules peuvent entrainer une irritation des voies pulmonaires et une aggravation des maladies ;
  • Acroléine et formaldéhyde : ils entrainent une irritation des yeux et des voies respiratoires ;
  • Oxydes d’azote : ce gaz peut causer une irritation du système respiratoire et la formation d’oedèmes pulmonaires ;
  • Hydrocarbures aromatiques polycycliques : elles peuvent entrainer des mutations génétiques et sont potentiellement cancérigènes ;
  • Dioxines et furannes : un cancérigène probable ;

Améliorer l’utilisation du bois de chauffage

Malgré les éventuels risques pour la santé et pour l’environnement, se chauffer au bois n’est pas forcément mauvais. Mais pour limiter son impact sur l’environnement et sur la santé, investir dans un système de chauffage plus moderne et plus performant s’impose. En outre, il faut toujours utiliser du bois de chauffage de qualité : bien sec et naturel.

Chez Combustible Gruchy, on vous propose du bois de chauffage de la plus grande qualité. Nos experts vous aident également à choisir un bon équipement de chauffage. Tout cela s’inscrit dans notre démarche de protection de l’environnement et d’exploitation raisonnée de ses ressources.



Où acheter du bois de chauffage ?

Le bois de chauffage est le combustible le plus répandu pour le chauffage domestique. Il permet d’obtenir une confortable température dans tout le foyer, de manière très efficace, pour toute la saison. Mais où acheter du bois de chauffage ? C’est la question qu’il faut se poser quand on choisit le chauffage au bois. Pour […]

Comment stocker le bois de chauffage ?

Le bois utilisé pour le chauffage domestique est plus efficace si ce dernier est bien sec. Il est donc essentiel de bien penser à sa conservation, une fois que l’on achète son stock pour l’hiver. Pour avoir un fonctionnement optimal de votre cheminé, voici quelques conseils pour conserver vos bûches de bois de chauffage dans […]

Bûches densifiées de jour ou bûches densifiées de nuit : quelles différences et quelle utilisation ?

Les bûches de bois densifiée de jour et de nuit sont un même type de bois de chauffage très prisés pendant les rudes périodes hivernales. Elles sont également incontournables lorsque leurs utilisateurs souhaitent instaurer une certaine intensité de chaleur sur une durée définie. Pourtant, ces sous-catégories de bûches de bois se différencient sur un certain nombre […]